Just to wind you

Année de création : 2009
Public : tous publics
Durée : 1h
Télécharger ici la plaquette
Et en anglais,  !

NOTE D’INTENTION :
« En 2005, nous sommes allés à Belgrade présenter Chiffonnade lors du TibaFest, organisé par le Bosko Buha Theater. J’y ai rencontré une équipe, menée par Bosko Djordjevic, dont le dynamisme et l’envie d’échanger m’a beaucoup touchée. Lorsque j’ai parlé à Philippe Dereuder d’un possible projet franco-serbe, il m’a tout de suite dit oui.
Just to Wind You venait de germer.
Parce que le souffle et l’inspiration sont au coeur de toute création, je me porte dans Just to Wind You vers cet élément immatériel qu’est l’air, vers cet instinct premier qu’est la respiration, vers cette détermination qu’est le souffle.

Une fanfare bruisse au loin, un jongleur s’envole, des danseurs hors de souffle, des paroles en l’air et… le dernier soupir. Cette chorégraphie parle de l’air dont a besoin le mouvement et du mouvement qui brasse l’air. C’est comme un bout de chemin, cette tornade, ce grand vent d’énergie qui nous rend si petit. Just to Wind You, c’est aussi savoir rire d’être une plume au vent. Il faut être gonflé, mais rien que d’y penser on se sent plus léger.

Douze personnes sont sur scène, danseurs, comédiens, circassiens portés par les envolées de la musique slave pour souffler le froid et le chaud et s’amuser de l’air du temps. En tout cas, tous décidés à vous couper le souffle ». Michèle Dhallu

DISTRIBUTION :
Chorégraphie : Michèle Dhallu
Assistant chorégraphique : Serge Tomaz
Musique : Marc Calas
Lumières : Yves-Marie Corfa
Son : Arnaud Mignon
Costumes : Jéléna Stokucia
Décor : Xavier Laroyenne
Machinerie : Ludovic Champfailly
Interprétation (musique) : Fanfare slave de quatre musiciens
(danse) : Déborah Coustols-Chatelard, Jonathan Foussadier, Mael Tebibi, Matthieu Gaudeau et quatre danseurs-comédiens de la Cie du Bosko Buha Theater

COPRODUCTEURS :
Dionysos, scène conventionnée de Cahors, Bosko Buha Theater-Belgrade